Cours Julien Association loi 1901
L’ASSOCIATION COURS JULIEN Journées des Plantes Guide des associations Bibliothèque du polar MARCHE PAYSAN DU COURS JULIEN Coups de cœurs & copinage ! Portraits de quartier Activisme ARCHIVES Compétences TOILE DE MARS LA WEB-CULTURE DU PLATEAU PRIX MARSEILLAIS DU POLAR 2017
ARCHIVES
RENDEZ-VOUS DU PLATEAU 2013
RENDEZ-VOUS DU PLATEAU 2013

EDITO

Je n’évoquerai pas ici la Marseille capitale européenne de la culture*, mais je soulignerai combien il est capital de s’attacher au travail fourni par les associations de quartiers à Marseille, bien souvent exclues ou ignorées par cette année capitale ! Je pense qu’il règne une grande confusion entre la culture, l’animation et le divertissement... Mais qu’à cela ne tienne, aux forceps mais sans douleur nous accouchons de la 15ème édition de l’aventure du Plateau ! Fête, Festival ou Rendez-vous, nous mettons tout en œuvre pour que non seulement nous, mais aussi l’ensemble des fêtes de quartiers continue d’exister... Et au-delà des fêtes, les structures qui les portent et qui travaillent à l’année sur des territoires dont les typologies ne peuvent être prises en compte que par ces mêmes structures car elles connaissent leur environnement d’actions ! A moindre coûts nous déplaçons des montagnes ! Et nous vous invitons à partager des montagnes de plaisirs et de découvertes : je vous laisse découvrir ce programme alléchant et ô combien excitant ! Du théâtre de rue aux 10 ans du Prix marseillais du polar en passant par la photographie et les concerts (quelle joie d’accueillir le Jim Murple Memorial à Marseille), jusqu’aux jeux du monde, contes et autres sports urbains sans oublier les moments de débat... Je crois que tous les ingrédients sont là pour passer un instant (un peu) magique. Je ne sais pas s’il y en a pour tous les goûts, mais je suis sûre que ce programme a été conconcté avec goût, nourri de l’ambiance des vies qui composent ce quartier... Bienvenue sur le Plateau, qui que vous soyez, ici on est curieux et y’a pas de frontières ! Bonne fête...

Marianne Doullay Présidente

*Merci à Keny Arkana non seulement pour sa chanson Marseille capitale de la rupture, mais aussi pour son documentaire…

PROGRAMME

VENDREDI 27 SEPTEMBRE

- Conférence SAIF
Société des auteurs des arts visuels et de l’image fixe, cette structure défend vos droits ! Pour en découvrir davantage sur la SAIF, mais aussi pour comprendre les droits « de » et « à » l’image, à l’heure où Adopi est toujours d’actualité, venez rencontrer ces profesionnels de l’image ! La SAIF soutient la création en finançant, grâce au quart des sommes perçues au titre de la copie privée, des actions d’aide à la création, à la diffusion du spectacle vivant et des actions de formation des artistes.
Maison des Architectes 18h00

SAMEDI 28 SEPTEMBRE

- CAMAPA
Concentré des Arts Marseillais et d’Animation Populaire Alentour. Sans prétention aucune joue un rôle d’intégration assez remarquable. Acteur festif de sa cité, CAMAPA a su faire se rencontrer au fil du temps, des hommes et des femmes d’origines et d’horizons différents, valides et non valides. Une association où tous les mondes deviennent possibles. « Il n’y a pas d’histoire de niveau social, ni de racine, ni de handicap », nous dit Patrick Lartiguemasse, arthérapeute, directeur artistique et technique de l’association. Immanquablement, on a affaire à un homme, pétri de principes de vie et de valeurs humaines exceptionnels. Le fil conducteur de CAMAPA est « de rassembler l’humain. L’être humain est magnifique, plein de ressources. On tente de combler les fossés entre les gens » poursuit Patrick. « Humainement parlant, c’est se créer et se recréer. On entraîne des gens dans une aventure extraordinaire »…à l’image du Carnaval de Marseille. La « Battu-Kassaw », groupe composé de percussionnistes, d’échassiers et de comédiens de rue -issue du projet valides/non valides- est dorénavant la troupe d’ouverture du Carnaval, « c’est magique, on leur (public handicapé) a donné leur vraie place ».
cours Julien spectacle déambulation 14h00

- JE VOUS SALIE MA RUE PLEINE DE GRAFFS
Exposition photo de Marie Clarac, en partenariat avec la SAIF
Cet art totalement éphémère ne vit et ne peut s’inscrire dans le temps que parce que certains photographes vont fixer à tout jamais sur « la pellicule » ces œuvres qui s’offrent aux publics au fil des rues, souvent de façon illicite...
Dans le cadre de la mise en œuvre de notre programmation, nous avons rencontré une jeune photographe, Marie Clarac, qui a travaillé à capter à tout jamais ces peintures qui ornent les murs de la Ville : « À l’approche de Marseille 2013, la volonté de la ville est d’effacer les traces du graffiti, que ce soit du vandale ou de la fresque, afin d’avoir une ville propre… C’est dommage car il y a des graffeurs talentueux ici qui pourraient faire des projets super s’ils avaient le soutien de la ville ». Marie Clarac La ville de Marseille compte pourtant beaucoup de graffeurs prometteurs, qui ne se reconnaissent pas comme des artistes, qui prennent juste plaisir à engager un échange avec la ville et ses habitants en faisant découvrir leur personnalité à travers l’expression de leurs tags. C’est dans l’optique de rassembler un grand nombre de photographies de différents graffeurs que j’en ai rencontrés certains et que je me suis rendue sur les lieux emblématiques de la ville de Marseille, connus pour être de véritables « terrains ». Pour l’exposition Je vous salis ma rue pleine de graffs, présentée sous les pergolas du cours Julien, ces photographies ont été rassemblées et agencées de façon à les mettre d’autant plus en valeur.
Vernissage 17H, pergolas du cours Julien

- 10è PRIX MARSEILLAIS DU POLAR
A qui profite le crime ? Dans les livres on trouve toujours LE coupable, mais dans la vraie vie ? Se pose-t-on toujours la bonne question sur les bonnes personnes ? Dans tous les cas, ces histoires inspirent de façon inaltérable les auteurs de polars... Exorcistes de nos côtés obscurs, ils participent finalement à un équilibre social : celui de nous faire vivre ce que jamais nous n’aurions osé faire ! Bienvenue dans le monde du roman noir...
Après l’avoir créé il y a dix ans, l’Association cours Julien reprend cette année les commandes de l’organisation du Prix marseillais du polar et fait appel à Gilles Del Pappas, auteur emblématique du polar méditerranéen, en tant que directeur artistique. Cette année est une année « exceptionnelle », pour Marseille capitale européenne de la culture et pour le Prix marseillais du polar qui fête ses 10 ans. Nous avons donc décidé en accord avec notre nouveau directeur artistique, de donner une couleur « marseillaise » à cette édition. Nous avons sélectionné 10 auteurs marseillais.

LE PROCÈS DU SIÈCLE
L’ordre des avocats du Barreau de Marseille a décidé de répondre favorablement au partenariat proposé par Gilles del Pappas (auteur et directeur artistique du Prix marseillais du polar) en invitant 10 avocats à plaider et ainsi défendre les 10 auteurs participants.

Le procès sera orchestré de la façon suivante :
A la table des juges :
Le président : Gilles del Pappas, Son assesseur : Nicole Bargigli et Le Bâtonnier de Marseille
A la table des jurés :
un jury composé de sept personnes recrutées auprès de l’association cours Julien sur lettre de motivation. Chaque juré a lu préalablement l’ensemble des ouvrages sélectionnés.
A la table des accusés :
les 10 auteurs pré-cités A la table de la défense :
les 10 avocats. Chacun ayant un auteur attribué par tirage au sort.

Chacun des 10 avocats a 5 minutes pour assurer la défense de son « client ». A la fin du procès le Bâtonnier attribuera le Prix de l’éloquence à l’avocat qui se sera distingué pour sa plaidoirie. Ensuite, le jury se retirera afin de délibérer, et ainsi « juger coupable » le meilleur polar de l’année, qui recevra un prix offert par la Société générale Marseille-La Plaine.

Le procès démarrera à 15h, pour se finir à 17 heures.
Suivra une rencontre dédicace avec les auteurs autour des Terrasses du polar, qui se tiendront sur le cours Julien.

Rencontres et dédicaces avec les auteurs…
La librairie le Lièvre de Mars et le Prix marseillais du polar Dans son souci de travailler avec les structures locales, l’ACJ a proposé à la Librairie le Lièvre de Mars de prendre en charge la vente des ouvrages sélectionnés pour le Prix marseillais du polar. Une autre façon de découvrir son quartier.

Rencontrer son auteur Après le procès qui se terminera vers 17h, nous invitons le public à rencontrer les auteurs qui ont concouru pour le Prix marseillais du polar 2013 :
René Frégni, Jean Contrucci, Maurice Gouiran, Eric Maneval, Jean-Luc Luciani, François Thomazeau, Serge Scotto, Marie Neuser, Jean-Paul Delfino, Jérôme Harley. rencontres & dédicaces 17h30

- MERLIN
le mur de trace de soi.
Un souhait récurrent de créer un mur composé de 3000 Photos et anagrammes. Merlin propose aux personnes qu’il croise de participer à ce mur, de les croquer et de les prendre en photo. Il s’agit d’une empreinte de soi faite de l’empreinte de l’autre. Merlin veut emprunter plusieurs axes de travail à travers la ville, et la Toile, qui convergeront vers un point d’orgue, l’inauguration au printemps du MuCEM, Musée des civilisations européennes et méditerranéennes, et à se produire sur le parvis de cette nouvelle institution de l’art. Venez vous faire « croquer » !
18h / pergolas du cours Julien

- JUXTAPOZ
Depuis un an l’Atelier Juxtapoz vous propose Le MUR-Marseille, une galerie à ciel ouvert, à l’angle de la rue Crudère et du Cours Julien, sur le mur du Surcouf, dans le 6ème arrondissement.
Chaque mois l’association Juxtapoz propose à un artiste urbain d’investir un cadre de 3m X 5m. Il s’agit d’oeuvres éphémères.
Acryliques, encres, aérosols, collages, ou performances en direct, les modes d’intervention sont libres et multiples. Le MUR s’inscrit dans une démarche artistique souvent mal connue : celle du street art.
angle cours Julien rue Crudère 15h à 19h

- Les WOODMAN ne sont pas des bouches !
Le Human Beatbox (boîte à rythme humaine) consiste à créer ou reproduire des sons avec la bouche. Cet art vocal aux multiples influences est issu du mouvement Hip Hop, même s’il est certainement la plus vieille pratique musicale du monde et la plus universelle. Sans barrière, ni étiquette de styles musicaux, accessible à tous, cette pratique dépasse les conventions que nous nous faisons de l’utilisation de notre corps, c’est pourquoi il peut se pratiquer à tout âge et à tout niveau. Pour mieux comprendre cet art, la première partie du show sera consacrée à un spectacle interactif. Le micro allant de la scène au public, qui veut pourra exercer ou découvrir son talent de beatboxeur ! Enfin nous pourrons découvrir les jeunes talentueux Woodman pour un concert empli d’humour. Formé en 2012, le groupe se compose de quatre performers (Nash, Rythmind, Charli brown et Deun’s), habitués des prestations solo (championnat de France, Open-mic, concerts, galas) et désireux d’emmener plus loin leur discipline. Ces quatre beatboxers, fans de techniques vocales, mélangent les styles hip-hop, électro, dubstep, drum & bass ou encore jazz, en mêlant humour, mélodies et bruitages. Ils optent pour une vraie mise en scène quasi sportive !
place Paul-Cézanne 18h45

- WEPYS
Le Molotov, qui a pris le relais du « feu » Balthazar, s’associe au Rendez-vous du Plateau pour nous faire découvrir un groupe de ska issu de son label... Formé en 2009 à Marseille, les Wepys délivrent un ska rugueux et incisif. Ils ont sorti en septembre 2012 un album We play you skank (aka Wepys), « ... qui est une réussite ! Si cet album nous permet de faire connaissance avec l’univers des Wepys, c’est incontestablement sur scène que les 8 musiciens sont à apprécier. Une énergie explosive, rythmée par une section basse-batterie et les contre-temps de la guitare et du clavier, agrémentée par des cuivres chaleureux et la voix rugueuse du chant. Un set puissant ponctué de reprises ska ou reggae bien senties, entre les compositions ». [Matthieu Léger in Nouvelle Vague]
Place Paul Cézanne, 20H00

- JIM MURPLE MEMORIAL
Depuis maintenant 16 ans, l’orchestre de Rhythm’n’Blues caribéen Jim Murple Memorial ne s’accorde aucun répit (huit albums à son actif, cinq 45 tours collectors et de nombreux morceaux sur des compilations rock steady jamaïcain à travers le monde… sans compter les centaines de concerts partout en France et en Europe). Ska, reggae, rocksteady, calypso, boogaloo, rhytm’n’blues... Encore une fois Jim Murple en jonglant avec les styles, remplit son pari de la bonne vieille compile qu’on ne se lasse pas d’écouter. Si de nombreux musiciens se sont succédés dans ce beau projet, c’est par amour du son chaud préservé par les « gardiens du temple » - Romain et Nanou - avec l’envie de participer à l’édifice et d’apporter leur pierre au Memorial de Jim Murple, ce fameux musicien inconnu respecté de tous. Toutes ces énergies n’auront fait qu’enrichir, soutenir, confirmer les certitudes de ce collectif qui est devenu au fil des années, une véritable institution dans le milieu...
Place Paul Cézanne, 21h30

- DUVAL MC
Dans la tradition des maîtres de cérémonies le rappeur marseillais balance une synthèse implacable du désordre mondial, à la frontière entre Rap conscient et Drum’n’Bass festive. Fort de son expérience des plateaux Hip-Hop, des sound-sytems et des concerts altermondialistes, Duval Mc s’est déjà produit dans la plupart des régions. Après avoir grandi dans le deuxième secteur le plus industriel d’Europe (le Port Autonome de Marseille), ce fils d’ouvrier syndicaliste agit, en militant écologiste avisé, dans le milieu de la musique dite « engagée ». Compositeur de la plupart de ses morceaux, Duval Mc cultive les reliefs musicaux d’un rap/électro à la dimension pop assumée. Il se revendique comme un chanteur à part entière et laisse une bonne place aux mélodies, aux harmonies et aux mélanges des genres.
Place Paul Cézanne, 23h30

DIMANCHE 29

- MARCHE DE CREATEURS
Attendus par de nombreux créateurs et par un public toujours plus vaste, les marchés se déroulent tout au long de l’année. Depuis plus de 10 ans, ces marchés s’inscrivent dans le paysage culturel Marseillais. Lourmarin et Nîmes en accueillent également depuis plusieurs années et on en retrouve en maints endroits : Manosque, Aigues-Mortes, Cotignac, Les Baux de Provence, Nice... Un travail qui s’effectue majoritairement avec des créateurs de la Région Provence Alpes Côte d’Azur, mais aussi avec un certain nombre de créateurs qui se sont déplacés de loin et qui n’hésitent pas à rejoindre l’association Marquage, porteuse de ces événements. Dans une dynamique participative, avec des événements récurrents sur ces espaces marseillais, cetet association s’intègre à la vie des quartiers.
cours Julien 8H à 19h

- SARDINADE avec La Chourmo
Passé maître en la matière d’organisation d’événements festifs réunissants petits et grands, l’ association Massilia Chourmo rejoint les Rendez-vous du Plateau pour animer et organiser la sardinade. Chacun a en mémoire la Sardinade des Feignants organisées tous les premiers Mai sur la Plaine depuis plus de 20 ans... Venez simplement vous lécher les doigts et les papilles en ce dimanche convivial ! Pour tous ceux qui n’ont ni jardin, ni terrasse ni barbecue, c’est un moment magique à partager sous les arbres (enfin ce qu’il en reste) de la place Jean Jaurès dite La Plaine. La sardinade n’est pas gratuite (mais ses prix sont vraiment raisonnables) et puis c’est aussi une façon de participer à la (sur)vie des associations !

Rouge, rosé, blanc... respecte l’aliment ! Au-delà du doux crépitement des sardines un délicieux son s’échappera du sound system avec « Le Son des Collègues ». Mélodies reggae et autres harmonies des caraïbes nous ferons chalouper...
La Plaine 12h30

- ASGUM
Association des Sports de Glisse Urbaine de Méditerranée. Créée en 2001 à Marseille, ASGUM est affiliée à la Fédération Française de Roller Skating et dispose de l’agrément Jeunesse et Sports. ASGUM a pour objet le développement et la promotion de la pratique des sports de glisse urbaine, en particulier le roller, le skateboard et leurs dérivés. Les lignes directrices d’ASGUM : • Rassembler : tout en veillant à conserver l’esprit originel de chaque discipline, • Professionnaliser : en s’appuyant sur des dirigeant bénévoles sensibilisés et responsabilisés, ainsi que sur une équipe de techniciens professionnels. • Améliorer la sécurité : elle mène constamment des actions visant à améliorer la sécurité et le respect des règles : protection, technique, anticipation, conscience et évaluation du risque, respect réciproque... • Développer : ASGUM est animé par la volonté de promouvoir les sports de glisse urbaine et inciter au développement de lieux de pratique. • Respecter l’environnement : depuis sa création, le club a toujours fait le maximum pour l’écologie : tri sélectif, choix de produits et de matériel respectant le plus la nature, sensibilisation des adhérents à l’importance vitale d’adopter de bons comportements, etc...
La Plaine 14h00

- PARKOUR / REcréation
L’Association Re-création, spécialiste de l’événementiel sportif, proposera à l’occasion de la Fête du Plateau 2013, l’une de ses animations sportives originales et innovantes : le PARKOUR !!! Le PARKOUR, ou « Art du déplacement », popularisé par le film Yamakasi, est une discipline alliant athlétisme, gymnastique et escalade. Elle consiste à se déplacer de la manière la plus efficace possible. Grâce à une zone de pratique constituée de matériel gymnique et d’un échafaudage central, vous pourrez venir vous initier, en toute sécurité, aux techniques spécifiques de ce sport accessible à tous !
La Plaine 14h00

- LES PETITS DEBROUILLARDS
Alors que la place de la science dans la société est de plus en plus questionnée (en Italie, on vient de condamner des experts pour ne pas avoir su prévoir le futur), les Petits Débrouillards, rappellent que la science c’est d’abord une fête. Les Petits Débrouillards sont le premier réseau associatif de culture scientifique et technique en France. Ils oeuvrent à diffuser et partager les sciences partout, tout le temps, sans limite et en particulier chez les jeunes. Leur principe est simple : c’est en « scientifiquant » qu’on devient scientifique. Et c’est bien plus simple qu’on le croit. Chacun peut se poser des questions intéressantes et faire des expériences avec du matériel de la vie de tous les jours. Chacun peut réaliser un projet, participer à des débats, fabriquer des objets scientifiques improbables, douter, recommencer… En somme apprendre, s’amuser et parler des choses les plus sérieuses sans jamais se prendre au sérieux. Les Petits Débrouillards animeront lors des Rendez-vous du Plateau, le 29 septembre, avec de nombreuses autres associations, deux ateliers sur les thèmes de l’optique/chimie et un parcours de défis scientifiques et techniques. Le public sera amené à se poser des questions, formuler des hypothèses et à les vérifier par l’expérimentation et le jeu. Pour cette journée festive, la science sera aussi au rendez vous !
La Plaine 14h00

- ARTISANS D’UNE TERRE LUDIQUE
Grâce à leur histoire, leur esthétique imposante et leur matière noble (souvent le bois), ces jeux attirent le spectateur de tout âge et l’invite vivement à devenir à son tour « joueur ». La simplicité des règles notamment des jeux d’adresse lui permet de se familiariser rapidement avec l’atelier pour qu’ensuite, naturellement il transmette ses acquis aux autres spectateurs.
La Plaine 14h00

- LA THEIERE MAGIQUE ET LES 1001 NUITS
Racontée par Mohamed Adi, de la Cie du Pied Nu.
Les contes des Mille et une Nuits sont destinés à la fois aux adultes et aux enfants et constituent le pan de la littérature arabe qui est le mieux ancré dans l’imaginaire collectif du monde occidental. Tous les petits enfants sont très tôt initiés aux contes d’Aladin et la lampe merveilleuse, d’Ali Baba et les quarante voleurs, ou de Sindbad le Marin. Ces histoires font ressortir des personnages qui prennent vie autour de thèmes récurrents (la femme, le magique, l’argent, le pouvoir, etc…) et qui, concentrés au Proche et Moyen Orient, étendent parfois leurs péripéties jusqu’aux confins de l’Inde ou de la Chine. Dans ce voyage au pays des tapis volants, nous nous arrêterons sur les personnages typiques présents dans les contes des Mille et une Nuits tels que le bon génie, les djinns, les trois précieux, les babouches d’Abou Kacem, le génie et le pêcheur… ou encore pour les plus grands : l’origine des Mille et une Nuits, et une nuit d’entre les nuits du Calife Haroun Al Rachid.
La Plaine 15h00

- COLLECTIF DES FETES DE QUARTIER DE MARSEILLE
Parce que nos fêtes sont menacées, il a été décidé ensemble de créer un collectif pour une reconnaissance des fêtes de quartier à Marseille. Extrait du manifeste :

LES FÊTES DE QUARTIERS DE MARSEILLE CRÉENT UN COLLECTIF POUR MUTUALISER LEURS SAVOIR-FAIRE ET MILITER POUR FAIRE VALOIR AUPRES DES POUVOIRS PUBLICS ET DES HABITANTS :

- La nécessité sociale de nos fêtes qui contribuent à la régulation de nos quartiers.
- Le travail à l’année des associations qui les portent, qui lient et créent du lien social sur le territoire.
- La réalité économique de nos fêtes qui font vivre l’économie d’un quartier et participent au développement du territoire.
- La mise en avant des identités des quartiers de Marseille car les fêtes de quartiers mettent en valeur la créativité d’un quartier, favorisent la libre expression et la libre appropriation de l’espace public.
Nous souhaitons finalement peu de choses : qu’enfin des étiquettes, puisqu’il en faut, soient créées afin que nous soyons soutenus de façon pérenne pour les actions que nous menons, mais aussi pour le sens et l’éthique que nous défendons : remettre l’humain au centre des débats et de la cité.
La Plaine, rencontres & débats 16h00
Le Manifeste des fêtes, signataires : La Fête du Soleil, Les Rendez-vous du Plateau, Les Belsunciades, La Fête de l’Estaque et La Belle fête de Mai. Les dates 2013 : La Belle fête de mai : du 23 au 25 mai, Les Belsunciades du 10 au 15 juin, l’Instant Estaquéen les 7 é 8 septembre, les Rendez-vous du Plateau tout reporté aux 28 & 29 septembre, la Fête du soleil : reportée au 12 octobre

- FORUM DES ASSOCIATIONS
Porté par l’association cours Julien depuis une dizaine d’années, ce rendez-vous permet aux associations de présenter au public leurs activités. Un temps d’échanges, de rencontres et de démonstrations. Un guide est d’ailleurs mis à jour chaque année, grâce au soutien du Conseil général 13. Egalement visible sur le site de l’ACJ : http://coursjulien.marsnet.org
La Plaine 14h00 à 18h00

Visites : 23698
Popularité : 26

CONTACT
ASSOCIATION COURS JULIEN

SIEGE SOCIAL
2 rue Tilslt
13006
Maseille

PORTABLES
0663346553
0671115633