Cours Julien Association loi 1901
L’association   Journées des Plantes   Guide des associations   Bibliothèque du polar   Expositions   Marché paysan sur le cours Julien   Coups de cœurs & copinage !   Portraits de quartier   Activisme   Archives   Ateliers   Prix marseillais du Polar 2014   Rendez-vous du Plateau 2014   Compétences  
L’association
2015... L’avenir appartient à ceux qui dialoguent !

Bienvenue sur le site de
l’ASSOCIATION COURS JULIEN !
Accueil

OUVERTURE DE L’ASSOCIATION
Du mardi au jeudi de 13h30 à 18h00

janvier

L’ACTUALITÉ

JE FAIS UN DON POUR SOUTENIR
L’ASSOCIATION COURS JULIEN

COMMUNIQUE DE PRESSE - COMMUNIQUE DE PRESSE -

Faut-il sauver l’association cours Julien ? L’association cours Julien perd son local en 2015

Après 22 années de bons et loyaux services nous voici rendus au bord du précipice...

- Journées des plantes et des jardins (depuis 1993, 90 000 visiteurs),
- Marché paysan (depuis 2001, 1 216 800 visiteurs),
- Vide grenier (depuis 2000, 7 800 inscrits et 130 000 visiteurs),
- Repas de quartier (depuis 2003, 2000 participants),
- Fête, festival ou Rendez-vous du Plateau (depuis 1998, 520 000 visiteurs, des centaines de groupes de musique, de compagnie de danse et d e théâtre, de circassiens en tout genre, d’auteurs de polar, d’associations, des centaines d’emplois directs et indirects),
- 5000 adhérents en 22 ans,
- 350 000 visites sur notre site internet en 8 ans,
- Prêt de matériel, depuis 2010 plus de 40 associations par an bénéficient de cette mutualisation,
- Conseils auprès de dizaines d’associations,
- Accueils en tout genre au local de l’association : stagiaires, habitants, usagers, primo arrivants, exclus... leu de diffusion d’informations, lieu de connexions avec les humains.

Sans compter le dynamisme insufflé sur le quartier du Plateau tant humain qu’économique...

A l’heure qu’il est, tout ceci est compromis...
Nous sommes face à des choix au-delà du drastique !
Sans salarié depuis maintenant deux années, l’association a réduit ses coûts de fonctionnement à l’extrême et pourtant nous avons continué de porter l’ensemble de ces actions en 2014.

Nous avons posé notre budget prévisionnel pour l’année à venir et nous voilà face à de nouveaux choix...
Nous allons devoir quitter notre local... une rupture de bail anticipé qui nous l’espérons sera acceptée. Cette dernière a été partiellement retenue. Le bail professionnel de 6 mois a été rapporté à 3. Ce qui ne résout en rien le problème de règlement des loyers...
Nous allons devoir vendre notre matériel.
Nous cherchons dès à présent un espace à partager sur le quartier, car une association de quartier sans local n’a plus vraiment de sens. Nous avons eu de nombreuses mains tendues. Le Mrap, le Théâtre Marie Jeanne et d’autres encore. C’est en cours...

- Le Mille pattes à Noailles vient de fermer ses portes après 17 années de travail sur le quartier... Adieu la Fête du soleil
- La Fête du Panier, s’est envolée,
- La Belle fête de Mai, annulée en 2014 n’est pas sûre de renaître de ses cendres,
- La galerie Andiamo qui porte la fête de quartier POC (Portes ouvertes Consolat), est à l’agonie,
- Les Belsunciades, la Fête de l’Estaque résistent encore et toujours face à la morosité et nous, nous mettrons tout en oeuvre afin que les Rendez-vous du Plateau puissent encore animer tout notre quartier le temps d’un week end en 2015.

De nombreuses autres associations tirent aussi la sonnette d’alarme, des journaux ferment, et combien de petits théâtre se meurent... C’est l’hallali.
De quelles sommes parle-t-on pour sauver ces/nos structures ? 10 000, 15 000 euro... 10% d’une réception dans une quelconque collectivité.

Nous sommes trop transversaux et pas assez rentables. Un euro investit dans l’association cours Julien ne rapporte pas 3 euro dans la colonne des recettes de l’association mais certainement à l’économie locale ; la fréquentation induite par les événements proposés participe de façon effective à la vie économique du quartier : boutiques, restaurants, théâtre, café musique, associations, etc... En revanche la paix sociale, le bien vivre ensemble, l’épanouissement, sont des paris sur l’avenir qui n’ont pas de prix, nous ne sommes pas dans une vision d’immédiateté de "consommation".

Nous avons été contrôlé par tous les organismes possibles : Ursaff, cours des comptes de Conseil régional et départemental. Nous sommes presque "exemplaires". La perfection serait douteuse !
Or, au Conseil régional, malgré nos courriers multiples au Président et à quelques élus pour les alerter sur notre condition, nous avons été laissé orphelin... C’est à dire que personne ne veut de nous... Depuis 3 ans... Nous ne rentrons pas dans les cases. A part peut être celle de l’agriculture pour 2014.
Au Conseil général, malgré les suivis (et ô combien merci !) sur la Fête du Plateau et les journées des plantes notre demande de budget de fonctionnement est fortement remise en question. Et là, on se demande pourquoi ?
La Ville quant à elle, et nous la remercions, nous a accordé "quelques subsides" qui ne nous ferons pas tenir jusqu’à la saison prochaine...

La dernière commission de l’année aura lieu le 19 décembre au Conseil général. Nous sommes nombreux à espérer un "cadeau de Noël". Comme des enfants sages au pied du sapin nous croisons les doigts. Nous faisons encore une fois confiance à la responsabilité et au sens de l’intérêt public de nos institutions.
Nous ne sommes pas passés en commission ce 19 décembre. Notre problème reste donc entier.
Nos bilans sont bons et nos projets enthousiasmants.

Après de longues heures de débats au sein de notre conseil d’administration nous avons donc décidé :

- de lancer un KissKissBankBank pour la fête du Plateau 2015 et redonner à cette dernière sa dimension de Fëte de quartier en impliquant encore davantage les structures du quartier,
- de lancer un appel aux dons sur notre site Internet pour aider l’association à déménager et à subsister jusqu’à la saison prochaine,
- de revendiquer la possibilité d’organiser 4 vide grenier sur l’année (et non deux comme il nous l’est imposé) et de pouvoir revenir sur la Plaine (accès interdit depuis 2 ans),
- de nous rapprocher de l’association des commerces de la butte pour travailler ensemble,
- de proposer des prestations d’ateliers au Centre social Julien,
- de lancer un nouveau projet : Toile de Mars, la web culture du Plateau. Une web émission culturelle mensuelle,
- de laisser la gestion du Marché paysan à l’Adear 13,
- d’abandonner les journées des plantes et des jardins pour l’année 2015...

Parce que nous sommes optimistes et que nous croyons fermement à nos actions, nous avons tous quelque chose de Don Quichotte au fond de nous, nous vous donnons rendez-vous le vendredi 20 février à l’Equitable café qui nous ouvre ses portes pour faire une soirée de soutien. Un moment d’échanges et des mises en perspectives joyeuses et festives : projections, Dj vente aux enchères... seront de la partie....

Les cimetières sont remplis de gens indispensables, alors avant d’écrire notre épitaphe aidez nous à sauver l’Association cours Julien !

Marianne Doullay
Directrice

Visites : 12951
Popularité : 68

CONTACT
ASSOCIATION COURS JULIEN

6 rue des trois rois
13006 Marseille

T/F : 04 96 12 07 76
Portable : 06 63 34 65 53

2015
 
ADHESION 2015
Je soutiens l’association !
Les nouvelles cartes sont disponibles …
- 8€ particulier
- 15€ association
- 20€ commerçants
Passez nous voir à l’asso !
 
LE PLATEAU
EN ARCHIVES !
Nouveau !
Tous les programmes des fêtes du Plateau depuis 1998
sont disponibles dans la rubrique Archives !
 
PROCHAINS VIDE-GRENIERS

- MARS 2015
Bientôt plus d’informations... Nous vous tenons au courant !
Maddog - WEBDESIGNER